Avec l’été qui s’approche, les bas de contention seront d’un grand secours pour ceux qui ont un problème veineux au niveau des membres inférieurs. Si certaines personnes préfèrent ne pas les porter en raison de l’inconfort qu’ils peuvent occasionner, avec la bonne taille ils vous feront le plus grand bien.

Des bas de différentes classes selon leur usage

En produisant une certaine pression dans la zone concernée, les bas de contention vont améliorer la circulation sanguine. Malgré la sensation de contrainte qu’ils causent, ils doivent être envisagés comme un soin. Auprès de votre pharmacien, vous pourrez en principe trouver quatre types de bas de contention correspondant à des différents niveaux de compression.
Les bas de classe I : Ceux-ci servent surtout à titre de prévention. Ils conviennent parfaitement pour les personnes qui doivent se tenir debout ou rester assis durant un temps assez long.
Les bas de classe II : Cette classe est la plus conseillée par les médecins pour les femmes enceintes qui ont des problèmes variqueux ou encore après une chirurgie touchant les veines. La classe II est idéal à porter pour les longs voyages en train ou en avion.
Les bas de classe III : Ils sont indiqués pour traiter les varices particulièrement grosses souvent accompagnées d’une inflammation ou pour compresser des œdèmes.
Les bas de classe IV : Ces derniers ne sont prescrits qu’en cas d’ulcère. Ils ne sont ainsi utilisés que très rarement.

Le remboursement par la sécurité sociale

Les bas de contention ne sont remboursés par la Sécurité sociale que s’ils ont été achetés sur prescription médicale. Le remboursement se fait tous les 4 mois à concurrence de 60 % des tarifs : 22,40 € pour les chaussettes, 29,78 € pour les bas et 42,03 € pour les collants.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *